15 jours en Calédo

A l’ombre du banian je foule le sol, j’écoute, j’hume

De ce tout petit pays j’apprends chaque jour les coutumes 

Toujours à l’affût des cagous je prends le pouls des kaoris

Bienvenue sur le caillou , tata Nouvelle Calédonie. 

 

Les petits enfilent leur tricot, mamie prépare le bougna 

Un kava pour les jours plus chauds, deux kavas pour les froids

Sous le faré, tissons une toile entre Nouméa et Poé

Coco tarot et papaye, igname, poulet boucané.

 

On nous avait prévenu, 15 jours ce n’est pas sage

Pourtant après 22 000 kms les voilà (sans bagage !)

Le programme est alléchant: randos, lagons et repos

De la motivation et puis tout de même un p'tit bingo !

 

Alors avec nos Francs en poche, on fait fi des clichés, 

Baskets aux pieds, cheveux au vent et nos bons plans chinés, 

Pas de baleine, pas de requin, pas d’île Loyauté

Mais des souvenirs plein le coeur, des rires et de l’amitié.

 

A l’ombre du banian, je me souviens et je souris

Me rappelant les beaux moments, ces jolies tranches de vie

A chaque thé au Malongo, je pense à cette phrase et ris encore

« Et toi le bonheur, tu l’as trouvé ? »,«  Ha non tu cherches encore. »

 

A l’anse Vata, sous le faré, je termine cette poésie

A Francesca et ma maman, simplement pour dire merci

Pour votre courage et votre amitié, j’écris cet humble poème

Pour votre gentillesse et votre générosité,

pour vous dire comme on vous aime.

Pour finir, je ne résiste pas à l'envie de vous partager les meilleurs selfies de ces vacances ;)