Taïwan, L'inattendue

On se surprend à vouloir raconter nos petits et grands malheurs, ceux sur lesquels on est passé à l’époque afin de ne pas attiser la tristesse ou la colère, on se surprend à parler de nos petits bobos, ceux qu’on avait à peine remarqués durant des mois et qui s’étaient résorbés seuls. On conte, on fait défiler les semaines, les histoires, les anecdotes plus ou moins intéressantes, les moments drôles et ceux qui ont relevé notre attention. On partage. A ceux qui ont traversé une partie de la planète pour prendre le temps de nous écouter et vivre un instant suspendu de notre parenthèse enchantée.

On redevient enfant, celui qui se love dans les bras incomparables de sa maman.  

Ainsi, ni le lieu ni les visites ne comptent vraiment. On échange, on profite les uns des autres et si, au bout de quelques heures, on a l’impression de ne rien avoir fait, on sourit en pensant qu’on a de toute évidence vécu l’essentiel. 

Maman/belle maman, Phiphi nous avions cette envie forte de vous faire découvrir notre nouvelle vie, celle qui nous tient depuis des mois et nous révèle à nous-mêmes. Vous avez fait le voyage jusqu’à Taïwan, vous avez compris l’importance de venir voir de vos propres yeux. Parce qu’on ne comprend jamais vraiment sans l’avoir vécu soi-même et que l’imagination ne peut que se rapprocher plus ou moins près de la réalité, parce que ce ne sont pas tout à fait des vacances ni réellement un mode de vie. Parce que cela s’apparente plutôt à une parenthèse attendue et réfléchie et que celle-ci vaut définitivement la peine d’être appréhendée, observée, goûtée de plus près pour, peut être, la désacraliser et se rapprocher de la vérité ; Aujourd’hui, après une dizaine de jours passés ensemble nous souhaitions vous dire MERCI !

A Taïwan, nous avons découvert une population calme et souriante, toujours prête à nous aider et nous rendre service. Nous avons aussi expérimenté la "Slow Life" ou comment passer de longues minutes à attendre, patienter, ralentir...ici, chacun vit et travaille à son rythme ! 

De Taïwan, nous n'avions que l'image des étiquettes de nos vêtements et de la Taipei 101, l'une des plus grandes tours du monde ! Autrement dit, une vision très réductrice et peu tentante. Or, entre plantations de thé et montagnes, sources d'eau chaude et plage, nous avons été surpris et conquis par ce pays encore peu touristique.

Alors, chut, ne le dites pas trop haut ni trop fort mais nous pouvons vous assurer que cet écrin encore préservé mérite grandement le détour.